La situation actuelle


Le Centre Social Gaidier en 2010

Illustration des propos qui viennent de vous être tenus, ce bilan s’est enrichi depuis la rentrée, de nouvelles offres portées par deux collectivités territoriales (Communauté de Communes – Riom Communauté – au travers d’un Relais d’Assistantes Maternelles ; et le Conseil Général, par le biais d’un « Espace médiatisé ») qui sont, ou seront prochainement proposées aux populations.

Aujourd’hui, le Centre Gaidier poursuit son action. Celle-ci s’est enrichie de cette construction commune aux deux Centres Sociaux présents sur Riom.

 Parfois fastidieuse, souvent délicate et difficile à faire comprendre, elle aura permis de rationaliser et d’actualiser l’ensemble des modes de gestion des Centres, de réexprimer leur cohérence et leur complémentarité, d’identifier leurs forces et leurs faiblesses et d’en dégager des perspectives. Elle aura également rendu plus lisible, donc accessible, la richesse de l’offre existante, et des acteurs (professionnels, associations et bénévoles) qui la porte et la font vivre.


Si le nombre de personnes qui fréquentent le Centre Gaidier s’est étoffé ces dernières années, il a cependant évolué en genre et en âge. La moyenne d’âge en 2007 des inscrits aux activités était de 59 ans. Elle est passé à 49 ans en 2009.

Le nombre de familles participantes aux différentes actions s’est accru (l’articulation des activités proposées sur les deux Centres ; le positionnement du Multi-accueil municipal au sein de la structure ; tout comme la mise en œuvre de l’Espace Information Famille y ont fortement contribué).

Une population touchée par la crise que connaît notre pays depuis quelques années, contrainte d’user des services d’aides existants sur le Centre, a également enrichi le nombre des participants aux actions proposées par notre structure (illustrant par là-même la pertinence de la polyvalence que propose le lieu).

Le domaine des animations socioculturelles semble relativement stable. Il bénéficie, sur le Centre, d’un nombre important de porteurs d’actions et complète l’offre existante à Riom, incarnée par l’activité de la Maison des Associations.

Les actions situées dans le champ de la lutte contre les exclusions (échec scolaire ; illettrisme) sont en pleine « mutation ». Au cœur des réflexions et dispositifs nationaux, elles pâtissent d’un manque de bénévoles prêts à les mettre en œuvre aux côtés des professionnels de la structure, ainsi que d’une reconnaissance (non sur leur bien fondé, mais sur leur efficience). Au regard des besoins exprimés sur le territoire et du peu d’actions proposées, cela nous interroge.


Le secteur de la « Famille », le « Projet familles », du Centre, et son évaluation, révèle de réels changements.

 Nous l’évoquions précédemment, il connaît, tout d’abord un accroissement de fréquentation des actions existantes (le LAPE, « Autre maison », et les personnels en charge de l’animer nous le rappelle régulièrement ; les activités, sorties et manifestations enregistrent une forte fréquentations ; les sollicitations et l’arrivée de « nouveaux acteurs » l’illustrent).

L’évolution de l’action publique, incarnée à notre niveau par la Caf et l’activité municipale dans ce domaine, nous demande une adaptation constante, et pas toujours simple à mettre en œuvre compte tenu du nombre de personnels et des moyens dont dispose la structure. A défaut d’une conduite directe, la recherche d’articulation, de complémentarités, et l’identification des missions dévolues aux uns et aux autres, au regard de la demande, devra faire l’objet d’un axe fort du prochain Projet Social.

L’« Animation de la vie sociale », mettant en œuvre les forces vives et les acteurs du développement que sont les associations, les organismes et services publics présents, se traduit aujourd’hui, par des actions, des manifestations, ouvertes à tous (expositions ; spectacles vivants ; temps conviviaux ; …) et destinées au plus grand nombre. Elle trouve probablement sens, également, au travers de la capacité que propose la structure à accueillir et à gérer l’arrivée d’acteurs en son sein. Il s’agit pour nous de réinterroger les systèmes de représentations existants, de faire évoluer les formes d’interactions et d’animations proposées à l’heure actuelle, afin de rendre plus harmonieuse l’activité proposée sur le Centre Gaidier.

Centre social Gaidier
12, avenue de la Libération
63200 RIOM
04.73.38.60.66
contactcentregaidier.fr
LES NEWS
Fermeture Autre Maison
L’Autre Maison sera ouverte pendant les vacances de Toussaint
Sortie en famille
C’est en forêt que va se dérouler notre porchaine sortie famille le (...)
Pass’ Découverte
"Jouons " le 11 ocotobre à la maison de Quartier du Creux (...)
Rencontre d’usagers
La rencontre des usagers à 17h30 un espace de discussion Tous (...)
Fermeture/réouverture du centre
L’équipe de travailleurs sociaux et d’animateurs de l’Association (...)
 
GALERIE PHOTO