Projet social 2011/2014

« LA COMPLEMENTARITE »

 Si l’ensemble des enjeux échappent à cette expression de projet, il n’en demeure pas moins, que compte tenu des acteurs publics et associatifs (privés) investis sur la ville, une place et, à minima, une complémentarité, se doivent d’être exprimées et mises en œuvre.

Depuis « toujours » la Caf, la ville de Riom, et les Centres Sociaux poursuivent un objectif commun visant à rendre réelle, à une échelle le permettant, l’idée, la notion, du « mieux vivre ensemble ».

Son traitement se traduit à l’heure actuelle pour la Caisse (sur notre territoire), par la mise en place d’une « Offre globale » conduite par une équipe composée d’agents de prestation et de travailleurs sociaux. Il trouve forme, au niveau de la Ville, au travers de l’action développée par les Services, et plus particulièrement à notre niveau, les services « Enfance, jeunesse », « Action sociale » « Culture et vie associative ».

Il s’agit donc, pour le Centre Gaidier de situer et de développer son Projet au plus près de l’action de ces deux partenaires, tout en respectant ce que nous apprend l’évaluation de son action antérieure et de l’expression des usagers.

Mise en œuvre

 Le Centre bénéficiait jusqu’alors de l’accompagnement dans la conduite de son action, d’un personnel Caf, mis à disposition et ce, principalement par rapport au secteur de la « Famille ».

 

Cela, et compte tenu du contexte et de l’évolution des missions de chacun, évolue.

Nous travaillerons donc avec nos collègues de la Caf, à la définition de « missions », actualisant ces interventions croisées et les articulant au plus près des projets de chacun.

Celles-ci devraient toujours concerner le même secteur, et plus spécifiquement, les activités proposées dans le cadre du Projet Famille du Centre.

Les rencontres régulières (réunions d’équipe, rencontres thématiques) nous permettrons de mesurer et d’ajuster au fur et à mesure du développement de projet, ces missions.

La Ville de Riom, réorganise à l’heure actuelle son service d’Action Sociale. Une part de notre activité se situe dans ce champ. Nous suivrons donc cette évolution, et adapterons dans la mesure de nos capacités, nos actions, aux orientations qui s’exprimeront.

Pour ce faire, des rencontres régulières, à minima entre le directeur du Centre et la directrice de l’Action Sociale sont nécessaires (tout comme avec les responsables des autres services précités).

Une démarche dans ce sens a déjà été évoquée avec la Directrice Générale des Services de la ville. Elle devrait prendre forme prochainement.

Enfin, et nous l’avons largement abordé dans la première partie de ce document, il s’agit par le biais des axes évoqués, de poursuivre la  démarche engagée au niveau des Centres Sociaux, identifiée par une « direction commune ».

LA POURSUITE D’UNE DEMARCHE « D’ANIMATION GLOBALE »

Si l’« Animation globale » se caractérise par le croisement de l’ensemble des actions (liées aux loisirs, à la famille, à l’intervention sociale et à l’animation locale), elle s’appréhende au niveau des usagers, par leur participation aux nombreuses activités proposées sur le Centre. Tous les domaines sont concernés.

Nous proposons donc de continuer à mener l’ensemble des actions existantes (Socioculturelles, de lutte contre les exclusions, et d’animation de la vie sociale).

Plus spécifiquement, le champs de la lutte contre les exclusions et les actions proposées (Accompagnement scolaire, Illettrisme) vont donner lieu à des évolutions.

L’accompagnement scolaire est aujourd’hui, et au regard des nouveaux positionnements de l’Education Nationale, réorienté.


Trois publics sont plus spécialement visés : les enfants de CM2, ceux de 6ème et leurs parents. Il s’agit d’accompagner au plus près, par une approche méthodologique avec les enfants, par de la formation, des échanges et des informations avec les parents, le passage de l’école élémentaire au collège.

Une offre à destination des collégiens de 5ème, 4ème et 3ème est maintenue, mais est proposée à partir d’accompagnements individuels réalisés par les bénévoles.

Les actions visant à lutter contre l’illettrisme, se poursuivent au travers d’accompagnements individuels et de deux ateliers collectifs ouverts à la mixité. L’ensemble est renommé « CLEF ».

D’autre part, une correspondance et un partenariat régulier sont menés avec le CRI.

 Déjà en place depuis de nombreuses année par le biais d’actions de formations suivies par la professionnelle référent, et les bénévoles qui proposent et encadrent ses accompagnements, ce partenariat s’enrichit d’un suivi de l’évolution de l’ensemble des situations, par les professionnels du CRI.

Ce domaine de la lutte contre les exclusions fait fortement appel à l’engagement bénévoles ; d’autres domaines également.

Les Centres Sociaux ont toujours marqué leur attachement à cette forme d’engagement individuel et l’accompagne, le valorise, systématiquement.

Nous notons depuis quelques temps, une difficulté à trouver et à mobiliser de nouvelles personnes autour de cet engagement. Les raisons à cela sont multiples et pas propres au Centre Social.

Une réflexion devra s’engager sur ce thème durant la période du Projet Social. Sa construction, déjà à la réflexion au niveau des professionnels du Centre, se fera avec les bénévoles des Centres Sociaux et les différents acteurs associatifs souhaitant y participer.


LE PROJET FAMILLE

Le Projet Famille que nous vous soumettons, s’appuie sur l’évaluation du Projet Social que nous vous avons donné à lire précédemment, et développe une partie de la notion de « complémentarité » à laquelle nous faisions allusion au premier objectif.

Ce projet est porté, et conduit, par les professionnels (intervenants et bénévoles) du Centre et un travailleur social de la Caf, référent sur ce secteur.

Il vise à :

  • accompagner la fonction parentale, à l’optimiser

  • valoriser les personnes qui composent la cellule familiale

  • enrichir et favoriser le développement des échanges familiaux


L’offre d’actions qu’il propose, tient compte du rapprochement des Centres Sociaux.

 Cette offre se décline principalement au travers d’actions collectives qui peuvent parfois conduire à des suivis, des accompagnements, individuels.

Dans ce cas, et suivant leurs natures, ils peuvent être réalisés par des travailleurs sociaux de la Caf, des professionnels du/des Centres, mais également par d’autres personnels (de la Ville, du Conseil Général, ou d’organismes présents sur le territoire).

Les actions collectives conduites sont les suivantes :

 « Eveil culturel »

Menés une fois par semaine, ces ateliers et les activités qui y sont conduites, sont élaborés et coanimés par les parents et les professionnels présents sur l’action.

Leur nature peut donc être très diverse et concerner différents domaines : des arts plastiques à la musique, des activités manuelles au bricolage.

Le cas échéant, ils peuvent s’enrichir d’intervenants extérieurs qualifiés dans une pratique.

Les professionnels, accompagnent les parents, facilitent le rapport à l’enfant et au groupe, aident par leur savoir-faire au bon déroulement et à la réussite de l’activité, et de l’échange.


Le « Pass découverte »

Construite, à partir de la valorisation de l’échange parents/enfants, cette action est proposée deux fois par mois les mercredis.

Les professionnels en définissent le contenu en amont. L’idée s’appuie sur la notion de découverte d’une activité, ou d’une pratique, nouvelle ou du moins, pas forcément habituelle à celles que tous parents peuvent avoir avec leur enfant dans le cadre familial.

Cette approche peut donc conduire le groupe à aller sur l’extérieur et s’emparer d’une animation, d’une manifestation, proposée sur la ville ou à proximité.

 

« L’Autre Maison »

Lieu d’Accueil Parents Enfants, cet espace ouvert deux fois par semaine, et bâti d’après le principe des Maisons Vertes (F. DOLTO), propose un accueil, une écoute réalisée par au moins deux professionnels (Caf et Centre).


Il est anonyme et vise à aider les parents à trouver leur place vis-à-vis de leur enfant. Il tend, par rapport aux enfants, à favoriser le passage de la prim-enfance à l’enfance dans sa relation avec l’autre, à prévenir les difficultés d’intégration au système scolaire mais aussi, à prévenir les dysfonctionnements de la relation parents/enfants.

Sa conduite donne lieu à un travail de supervision mensuelle, pour les accueillants, auprès d’un psychanalyste.

Notons que ce lieu connaît une forte fréquentation depuis deux ans.


Sorties, manifestations, départs en vacances

Chaque période de vacances scolaires donne lieu à la mise en place de sorties familiales. Elles sont généralement menées par les deux centres sociaux. Ce choix favorise l’échange et la rencontre des familles des deux secteurs et permet d’apporter une réelle dynamique et un enrichissement de chaque Projet Famille.

Par ailleurs, et toujours au travers du partenariat avec le Centre du Couriat, différentes manifestations sont proposées aux familles (Noël, Carnaval, spectacles familiaux). L’objet, là encore, est la rencontre et le développement des échanges qui en découlent.

L’offre liée aux départs en vacances est construite, d’une part à partir du dispositif « Vacaf » et des accompagnements dans ce domaine portés par la Caf, d’autre part sur l’organisation commune à quatre associations riomoises (dont les Centres Sociaux) d’un séjour familial proposé aux populations les plus fragilisées. Nous la poursuivrons.

 

« L’Espace Information Famille »

 Ce lieu, ouvert il y a un an, est issu d’une construction commune aux Centres et à l’équipe Caf présente sur notre territoire.

 Son projet est défini à partir du cahier des charges des Points Informations Familles.

Ramené à l’échelle de la ville de Riom, son action peut être comparée à une plate-forme d’informations concernant le champ de la famille, alimentée et animée par les acteurs locaux, et dont le but est de faciliter l’accessibilité aux personnes et aux partenaires à l’information.

De nombreux services de la ville y sont associés, le Centre d’Action Médico-social du Département, la PMI, l’Education Nationale, la CARSAT, le service de prévention ADSEA, et de nombreux acteurs associatifs le sont également.

Il identifie et fédère un véritable réseau.

Les prochains développements devraient s’accompagner d’animations visant à sensibiliser les populations à quelques grandes problématiques ou questionnements, nationaux auxquels n’échappe pas la ville (« obésité », « violences conjugales », par exemple).

Il devra, durant la période, asseoir sa construction par la mise en place d’un comité de pilotage et d’un comité technique d’animation.

 

UNE ORGANISATION JURIDIQUE NOUVELLE

 Caractérisée par la création d’une association de gestion des deux Centres Sociaux, la poursuite de cet objectif, prend sens au regard de plusieurs constats :

  • la complexité à administrer au sein de deux Comités Directeurs une démarche commune

  • la nécessité, souvent évoquée dans ces instances, d’actualiser les statuts des deux associations

  • la nécessité, pour le Centre Gaidier propriétaire du lieu, de traiter les difficultés liées au bâtiment

  • la poursuite de la démarche visant à rendre plus lisible, et plus accessible, les Projets de chaque Centre et leur complémentarité

 Afin de permettre la poursuite de l’activité existante, les deux entités associatives seront maintenues. Une troisième sera créée.

Pour ce faire, un groupe technique, animé par la ville de Riom et réunissant des professionnels de la ville, de la Caf et des Centres travaillera à cette création. Ses travaux seront proposés aux bureaux de nos associations et à leur approbation dans le cadre des Comités Directeurs.

Simultanément, un diagnostic global du bâtiment Centre Gaidier, sera confié à l’étude d’un cabinet afin de déterminer la nature exacte des travaux, de leurs coûts et de leur niveau de faisabilité.

Selon le même principe qu’évoqué précédemment, les bureaux et Comités Directeurs seront avisés et amenés à se prononcer.

Cet ensemble sera conduit durant toute l’année 2011 et devrait permettre, suivant les choix qui seront fait, une mise en œuvre au premier janvier 2012.

Centre social Gaidier
12, avenue de la Libération
63200 RIOM
04.73.38.60.66
contactcentregaidier.fr
LES NEWS
Fermeture Autre Maison
L’Autre Maison sera ouverte pendant les vacances de Toussaint
Sortie en famille
C’est en forêt que va se dérouler notre porchaine sortie famille le (...)
Pass’ Découverte
"Jouons " le 11 ocotobre à la maison de Quartier du Creux (...)
Rencontre d’usagers
La rencontre des usagers à 17h30 un espace de discussion Tous (...)
Fermeture/réouverture du centre
L’équipe de travailleurs sociaux et d’animateurs de l’Association (...)
 
GALERIE PHOTO